Les producteurs

Notre coup de dent

le Schorle rhubarbe

Florence, les filles de l’ouest et leur produit de l’est : le Schorle

« chez nous, il n’y a pas de recette à rallonge : deux variétés de pomme, une eau gazeuse et une pointe de sucre… ça donne une boisson tonique et désaltérante ! »


Florence a toujours eu la bougeotte. cette fille de l’ouest a découvert Berlin dans les années 90, la belle époque : « tu poussais des portes et derrière s’y cachaient des soirées underground. » Le coup de foudre est immédiat, pour Berlin d’abord, pour toute l’Allemagne ensuite et pour leur mode de vie… surtout cette culture du café berlinois, chaleureux et accueillant, où tout le monde se retrouve pour le brunch. là-bas, elle découvre le Schorle…

un mélange de jus de pomme et d’eau minérale naturelle gazeuse désaltérant et revigorant, c’est son nouveau coup de foudre. quand elle rentre en France, elle s’étonne de l’offre française des « soft » – les boissons sans alcool donc – « un café pas bon, des jus et le fameux Perrier tranche »…. alors après plusieurs années passés dans l’industrie alimentaire puis dans les spiritueux, elle garde en tête cette idée folle : faire découvrir le Schorle au Français, mais pour ça, il faut le produire made in France. avec Stéphanie, une de ses anciennes collègues, elle partent à la rencontre de pommiculteurs et arboriculteurs, discutent, goûtent et composent leurs recettes qui varient en fonction de chaque récolte. puis elles montent les filles de l’Ouest – leur origine – pour proposer un produit de l’est : le Schorle.

Notre coup de dent

le Schorle rhubarbe