Les producteurs

Notre coup de dent

le flan savary

Benoît Savary, pâtissier d’antan

« j’aime revisiter des gâteaux simples avec de bons produits et de la générosité. »


Mitterrand vient d’être élu. on est en 81, quand Marc Savary récupère les clés de sa boulangerie à Beauvais. un rêve devenu réalité. Benoît, son fils, est à ses côtés pour apprendre le métier. peu à peu, le fils s’affirme en tant que boulanger – meilleur jeune boulanger de France rien que ça – et se passionne pour la pâtisserie. la boulangerie devient une boulangerie/pâtisserie. les vitrines se remplissent de gâteaux simples et généreux, comme Benoît Savary les aime, avec de « bons produits, l’essentiel dans la pâtisserie ».c’est comme ça, innocemment, que le flan naît… avec une bonne crème et des œufs fermiers, rien de plus.

très vite, il connaît un franc succès au point que les Savary n’ont pas assez de cercles en aciers pour façonner tous les flans. fissa, ils passent au cercle de bois, pour répondre à la demande. devenu le classique de maison, il est aussi reconnu par la mairie comme spécialité de Beauvais : le flan Beauvaisien est né. il faut dire qu’avec son lait, trait à 30 minutes de là par Thomas Bocquet, un producteur du coin, et les œufs frais de poules élevées à une poignée de kilomètres, ce flan a tout d’une spécialité locale.

Notre coup de dent

le flan savary