Les producteurs

Notre coup de dent

le homard

Alexis Taugé, 5 degrés ouest et un coup d'avance

Face à nos homards, la réaction des chefs est toujours la même : ils aiment sa couleur, sa texture... et puis, un homard décortiqué, ça permet d’explorer de nouvelles techniques de cuisson.


Alexis Taugé a la fibre entrepreunariale, la fibre ostréicultrice, la fibre tout court aussi. c’est utile, ça lui permet de vadrouiller entre Paris et la Bretagne. à Paris, il vend ses homards et coques auprès des chefs, friands de ces petites bêtes déjà décortiquées à la texture et à la couleur enchanteresses. A Riec-sur-Bélon, fief familial et haut-lieu de l’huître, il surveille ses crustacés et coquillages avec l’assurance d’un ancien assistant parlementaire, devenu docteur ès produits de la mer.

Notre coup de dent

le homard

Ses autres produits

les coques

ces bivalves bretons sont impudiques, ils se présentent nus, débarrassés de leurs coquilles. à Riec-sur-Bélon, le cap d’Agde des coques, elles sont dévêtues à cru et à froid, puis cryogénisées pour préserver leur mâche et leur goût iodé.